Bientot-streaming

Catégories
Archives
Évènements à venir
  • Mis en avant

    30éme FESTIVAL NATIONAL DES HUMORISTES

    23 août 2018 au 1 septembre 2018
  • EXPOSITION CHEMA MADOZ

    17 juillet 2018 au 31 août 2018
  • PORTES EN FÊTE

    17 juillet 2018 au 31 août 2018
  • ELSA TOMKOWIAK

    17 juillet 2018 au 4 novembre 2018
  • Visite nocturne à Charrière

    19 juillet 2018

Ardèche : Olivier Dussopt, nouveau Secrétaire d’Etat à la Fonction Publique

L’annonce a été faite via un communiqué de l’Elysée : Olivier Dussopt fait son entrée dans le Gouvernement d’Edouard Philippe. A 39 ans, l’ancien maire d’Annonay est nommé Secrétaire d’Etat à la Fonction Publique, à Bercy. Il était jusque-là député PS de la deuxième circonscription de l’Ardèche et président de l’Association des petites villes de France.

Ce soir, les réactions locales se succèdent à l’annonce de cette nomination, à commencer par Antoinette Scherer, à qui Olivier Dussopt a laissé sa place de maire d’Annonay, en juillet dernier : « C’est avec fierté et une grande émotion que j’ai appris la nomination d’Olivier Dussopt au gouvernement. Enfant d’Annonay, il a donné sans compter pour sa ville. Au cours de son mandat de maire de 2008 à juillet dernier, il a mis sa vision, ses compétences et sa force de travail au service de la modernisation d’Annonay.  La Ville d’Annonay gagne la fierté de voir l’un des siens entrer au gouvernement. »

Réaction tout aussi enthousiaste de Simon Plénet, président d’Annonay-Rhône-Agglo et proche d’Olivier Dussopt : « Cette nomination s’inscrit dans la suite logique de son parcours et dans la ligne qu’il a défendue tout au long de la campagne des législatives : exigeant mais constructif. L’esprit d’ouverture, il l’a toujours pratiqué au niveau local. (…) Cette nomination sonne aussi comme la reconnaissance de sa compétence et de son engagement. (…) il a les toutes les qualités pour assumer les missions qui lui sont confiées aujourd’hui. »

Pour le président du conseil départemental de l’Ardèche, Laurent Ughetto : « Reconnu pour son travail, son engagement et sa capacité à défendre ses convictions, il continuera demain, j’en suis certain, à se faire le porte-parole de nos spécificités, au plus haut niveau de l’Etat. Fils d’une terre d’inventeurs, il va je n’en doute pas innover dans ses nouvelles missions et inventer la fonction publique de demain, celle qui respecte la proximité et la valeur du service public de la République. »

De son côté, François Jacquart, conseiller régional et secrétaire du Parti Communiste en Ardèche, dénonce « opportunisme » et « hypocrisie ». L’élu voit en cette nomination « la suite logique d’une ambition personnelle par l’abandon des valeurs collectives. Olivier Dussopt a, petit à petit, tourné le dos aux valeurs traditionnelles de la gauche pour épouser et défendre des idées économiquement libérales et accéder au pouvoir. La différence avec d’autres, c’est que lui est arrivé à ses fins… »