Catégories
Archives

concours Art Abstrait 2020

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

Atelier des Peintres Réunis / CONCOURS Art Abstrait 2020

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

concours Art Abstrait 2020

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

Atelier des Peintres Réunis / CONCOURS Art Abstrait 2020

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

Crest : Quatre personnes interpellées après la violente agression d’un père et de son fils

Quatre individus ont été appréhendés tôt ce matin par les gendarmes à Crest. Ils s’en seraient pris à un père et son fils qui réfectionnaient une cave, lundi dernier, place du Temple, en centre-ville. Au départ, ce sont deux frères alcoolisés qui auraient d’abord agressé les deux victimes, sans raison. Se rendant compte qu’ils n’avaient pas le dessus, ces deux Crestois seraient revenus plus tard avec deux membres de leur famille. Le père et son fils ont reçu des coups de poings, des coups de pied et même des coups de bouteille. Ces deux Drômois se sont vus prescrire respectivement neuf et 21 jours d’ITT, ce qui témoigne de la violence des faits. Les quatre individus interpellés hier, trois majeurs et un mineur, ont été placés en garde à vue. Tous sont déjà bien connus de la justice.