in ,

Romans-sur-Isère : La Foire doit revoir sa copie

Plusieurs élus du territoire de Valence-Romans-Agglo ont notamment participé à cette mobilisation, ce mardi matin à Valence. Photo François MAQUAIRE

“Touche pas à ma foire !” Population, élus et organisateurs, ils étaient environ 150 à se mobiliser pour la foire du Dauphiné de Romans, ce matin, à Valence. La semaine dernière, le Préfet Hugues Moutouh – dont le départ est prévu en fin de semaine – avait laissé entendre qu’il pourrait suivre pour la première fois l’avis de la commission départementale de sécurité en cas d’avis défavorable. La Foire est en effet installée depuis 1974 sur le site des Allobroges, qu’elle occupe toujours aujourd’hui, à proximité d’usines à risque. Cette déclaration du représentant de l’Etat avait provoqué un petit séisme sur le territoire, d’où cette mobilisation. Une pétition a été lancée, des pancartes et hasthags ont aussi été créés pour soutenir cet événement qui rassemble chaque année à l’automne, plus de 120 000 personnes et 500 exposants. 

Finalement, la commission doit rendre un nouvel avis consultatif à la fin du mois d’août. C’est donc à ce moment-là que l’on sera fixé sur le sort de cette édition 2021, prévue du 25 septembre au 3 octobre. Mais d’ici là, il faudra revoir les sorties de secours, ou encore mettre en place une jauge. A l’issue de ce rendez-vous, en fin de matinée, Michel Vagnoux, le président de la Foire, s’est dit “plutôt confiant“. Marie-Hélène Thoraval, la maire de Romans, évoquait sur Chérie FM Vallée du Rhône un sentiment de satisfaction “d’avoir pu collaborer et d’avoir fait évoluer ce sujet avec les services de la Préfecture […] C’est un geste qui a été fait par les autorités préfectorales. C’est aux organisateurs de la Foire, maintenant, de s’en saisir et de présenter des éléments qui correspondent aux exigences de sécurité pour les visiteurs de la Foire, mais aussi les exposants” indiquait l’édile.

Satisfaction également de la députée Emmanuelle Anthoine, qui se réjouit de ce report. La parlementaire drômoise annonce avoir saisi le Premier ministre Jean Castex, ainsi que le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, pour que l’événement puisse être maintenu.

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par Guillaume Sockeel

Guillaume Sockeel, journaliste à la pointe de l'actu. D'une réactivité et d'une rigueur sans faille, il a un faible pour le vin, les uniformes... et les demi-échangeurs. L'équipe ne serait rien sans ses jeux de mots capillotractés (mais le mystère des stylos disparus serait peut être résolu ! )

Laisser un commentaire

GIPHY App Key not set. Please check settings

Mardi 13 juillet : Le journal de 12 h

Fast & Furious 9