Catégories
Archives

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

L’Andançoise

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

[ANNONAY] 2 mois après l’incendie place des Cordeliers, on fait le point

A Annonay, un incendie s’est déclaré au 7 place des Cordeliers, le 3 juillet dernier.

Vendredi 3 juillet 2020, un incendie a en partie détruit un immeuble sur la place des Cordeliers d’Annonay. Deux mois plus tard, Chérie FM Vallée du Rhône revient sur ce drame et fait le point.  

“Le laboratoire de la pâtisserie Chenevier au premier et l’appartement au-dessus sont complètement détruits”, explique Nicolas Buhatier. Administrateur de biens au sein de la régie Goudard-Patot, il est en charge de la gestion des dégâts de cet incendie qui a touché le 7 place des Cordeliers. Puisque l’agence est gestionnaire de l’immeuble, c’est à elle que revient la responsabilité de gérer le sinistre et de faire le lien entre les différents acteurs (assurance, bureaux d’étude, entreprises propriétaires, etc.)

Deux mois après le drame, le chemin est encore long. Les expertises sont toujours en cours pour définir la responsabilité du sinistre. “C’est un dossier qui risque de durer encore au moins un an”, prévient Nicolas Buhatier. Première sécurisation, diagnostic des dégâts… Prochaine étape : l’évacuation des gravas et des pâtisseries qui n’ont pas bougé depuis l’incendie. “On ne pouvait pas entrer, il y a des trous dans les planchers, etc. L’immeuble n’est pas sécurisé, cela aurait été dangereux”, explique Nicolas Buhatier. Une entreprise devrait donc intervenir dans le courant de la semaine prochaine pour tout vider.

Les riverains, eux, restent discrets. Plusieurs racontent avoir vu des rats ou encore des bouts de verre au sol, mais toujours dans l’anonymat. Certains assurent avoir téléphoné à la mairie mais, de service en service, personne n’a su leur répondre.

Le maire d’Annonay explique, de son côté, ne pas avoir été saisi sur ses questions pour l’instant. “Notre rôle a été d’accompagner les secours le jour J et de sécuriser l’espace public”, détaille Simon Plenet. En l’occurrence, l’installation des barrières métalliques pour limiter l’accès et sécuriser l’espace en cas de chutes de pierres. “Pour le reste c’est du privé, la copropriété est en première ligne”, confirme le maire.

Les commerçants, de leurs côtés, se font discrets. Il semblerait que le déménagement ne soit, pour l’instant, pas au programme. Aujourd’hui, tout est entre les mains des assurances.

Même chose pour les occupants. D’après Annabelle Cinquin, dont l’appartement a été complètement détruit le remboursement des assurances tardent justement à arriver. Ecoutez son témoignage deux mois après les faits. 

“J’ai été partiellement remboursée, environ un quart de ce que j’ai déclaré”

0309 9H CORDELIERS ASSURANCES

“J’ai beaucoup galéré à trouver quelque chose… Quand les gens partent en vacances c’est une période creuse.”

0309 8H CORDELIERS RELOGEMENT

“Cet élan de solidarité ça met vachement de baume au cœur”

0309 7H30 CORDELIERS SOLIDARITÉ