Catégories
Archives

Itinérance photographique

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

Itinérance photographique

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

Itinérance photographique

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

Itinérance photographique

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

Itinérance photographique

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

[ANNONAY] Quel protocole sanitaire à Iveco bus ?

Le masque est désormais obligatoire au travail… Cette mesure est entrée en vigueur mardi, dans toutes les entreprises de France. Si certaines ont été prises de court, d’autres avaient anticipé cette situation depuis très longtemps. C’est le cas notamment à Iveco bus. Illustration avec Mathieu Paquelier, manager hygiène, sécurité, environnement et  chargé de mettre en place le protocole sanitaire dans l’usine.
 

A Annonay, les quelques 1500 employés de l’entreprise ont l’obligation de porter le masque depuis mai dernier. Un protocole efficace et bien accepté des salariés. 

“Depuis mai, on a zéro cas de Covid à l’intérieur de l’usine”

0409 7H30 IVECO

 

Le 1er septembre, seule une chose à changé…
 
 
Pour l’entreprise, le succès du protocole passe par la distribution de masques, bien sûr, mais surtout par l’information auprès des salariés.