Catégories
Archives

Confinement : témoignages de commerçants en Drôme et en Ardèche

Bientôt une semaine que nous sommes confinés. Après l’annonce d’Emmanuel Macron, mercredi 28 octobre, beaucoup de français sont tombés des nues. Particulièrement les commerçants, qui pour beaucoup ont dû stopper leur activité. Pour la plupart, ils essaient tant bien que mal de résister avec le click & collect. Et pour ceux qui restent ouverts, ce n’est pas forcément plus réjouissant puisque les clients sont rares. Témoignages au micro de Chérie FM Vallée du Rhône.

Crédit : William Helsen. Lieu : Espagne, Valence.

 

“La réouverture elle est souhaitée mais dans des conditions qui évitent de repartir dans un confinement qui pourrait tomber au pire des moments si c’est en décembre”

Sébastien Eno, président Annonay +.

0511 6h30 ANNONAY +

 

“On a aujourd’hui une quinzaine de boutiques sur une plateforme de click and collect”

Sébastien Eno, président Annonay +.

0511 7h30 ANNONAY +

 

“On sent que ce militantisme est revenu immédiatement”

Sébastien Eno, président Annonay +.

0511 9h ANNONAY +

 

“Le commerce de proximité a surement son épingle à tirer de cette période funeste”

Sébastien Eno, président Annonay +.

0511 12h ANNONAY +

 

“On voulait mettre en place notre boutique éphémère au mois de décembre mais là je pense que ça va être compliqué”

Sylvie Junique, présidente de l’union des commerçants de Saint-Vallier.

0511 7H COMMERCE ST V

 

“Il faut s’y mettre, on sent que pour les clients c’est important”

Sylvie Junique, présidente de l’union des commerçants de Saint-Vallier et gérante de Macha boutique.

0511 8H30 COMMERCE ST V

 

“Restant ouvert on n’aura pas forcément droit aux mêmes dispositifs d’aide que les boutiques sous le coup d’une fermeture administrative”

Commerçant à Valence, adhérent de Vitaville.

0511 8H COMMERCE VALENCE

 

“On est une cinquantaine d’adhérents, j’en connais déjà 20 % qui sont en grande difficulté” 

Commerçant à Valence, adhérent de Vitaville.

0511 12H COMMERCE VALENCE