in ,

Davézieux : Recours aux Prud’hommes pour les ex-employées du Géant Casino

Les employés et membres de la CGT devant les bureaux des Prud'hommes. Photo Thibaut EPERDUSSIN.

Y a-t-il eu du harcèlement moral au magasin Géant Casino de Davézieux ? C’est ce qu’estiment cinq employées du magasin soutenues par la CGT, qui ont saisi le Conseil des Prud’hommes d’Annonay. Une audience avait lieu hier. L’objectif est de demander réparation pour des faits qui se seraient produits il y a cinq ans. Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts ; l’ancienne directrice a été mutée par la direction de la franchise.

Les employés et membres de la CGT devant les bureaux des Prud’hommes. Photo Thibaut EPERDUSSIN.

Pour autant, les cinq ex-salariées ne perdent pas espoir dans leur quête de dédommagement. Pour Valérie Reynier, employée et déléguée syndicale du magasin depuis 20 ans, la priorité est que justice soit faite et qu’un accompagnement soit mis en place.

Nouvel enregistrement 117  

Cinq ans après, le traumatisme est toujours présent pour ces employées, comme le rappelle la délégué syndicale ardéchoise.

Nouvel enregistrement 117

Le recours demandant du temps, le jugement a été mis en délibéré au 7 avril prochain. 

 

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par Pauline De Deus

Pauline De Deus, la 1ère hippy qui parle avec l'accent de Nadine de Rothschild !
Elle présente son journal debout, c'est peut-être un détail pour vous !
N'aime pas quand on gaspille, sa phrase préférée : C'est pas parce que c'est périmé depuis 3 mois que tu ne peux pas le manger !

Rugby amateur : le CS Annonay sceptique sur une reprise de la saison

Chérie FM – L’essentiel de l’actualité (95.5)