in ,

Drôme : Les commerçants contraints de fermer plus tôt

La plupart des petits commerces sont fermés, mais certains s'adaptent en proposant des solutions de "drive" ou "click'n'collect". Photo d'illustration

“Adaptation”, c’est le maître-mot pour tous les Drômois. Le Préfet Hugues Moutouh a en effet choisi ce week-end de serrer la vis dans la lutte contre la propagation du coronavirus alors que le taux d’incidence a passé la barre des 200 cas pour 100 000 habitants. Une décision qui prend effet ce mardi soir à partir de 18 heures. La décision demande donc une organisation particulière, pour les particuliers comme pour les professionnels, à l’image d’Alexandre Dupuy, responsable d’une boutique dans le centre-ville de Valence. 

1201 7H30 COMMERCANT ADAPTATIONS

Plus question de fermer après 18 heures… alors que les clients étaient pourtant nombreux à fréquenter les commerces du cœur de ville en fin de journée. 

1201 8H30 COMMERCANT CONSEQUENCES

Fermeture avancée pour les commerces drômois. Ils sont contraints de baisser le rideau à 18 heures. Photo d’illustration

C’est exactement le même son de cloche chez les commerçants installés dans le centre-ville de Saint-Vallier. “On avait plus de passage après 17h30, 18 heures”, constate Sylvie Junique, présidente de l’Union des commerçants de la ville.

1201 12H COMMERCANTE PERTES

La responsable craint également que ce couvre-feu fasse baisser la fréquentation des commerces de centre-ville le week-end, au profit des zones commerciales.

1201 9H COMMERCANTE WEEK-END

A partir de ce soir donc, permission de 18 heures, et pas plus. Des exceptions sont cependant à souligner, tel que les déplacements professionnels, scolaires ainsi que les motifs impérieux seront tolérés à condition d’avoir une attestation pour justifier ces déplacements.

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par Guillaume Sockeel

Guillaume Sockeel, journaliste à la pointe de l'actu. D'une réactivité et d'une rigueur sans faille, il a un faible pour le vin, les uniformes et les demi-échangeurs. L'équipe ne serait rien sans ses jeux de mots capilotractés (mais le mystère des stylos disparus serait peut être résolu ! ).

Saint-Marcel-lès-Valence : Le GIGN mobilisé dans la nuit

Chérie FM – L’essentiel de l’actualité