Catégories
Archives

Itinérance photographique

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

Itinérance photographique

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

Itinérance photographique

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

Itinérance photographique

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

Itinérance photographique

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

Drôme/Ardèche : Semaine chargée sur le plan social

Un mouvement de grève a débuté hier à la SNCF. A l’appel de la CGT et Sud-Rail, un préavis a été déposé dans le cadre des négociations sur l’aménagement du temps de travail. Conséquences : des perturbations chez nous en Rhône/Alpes. Seulement un TER sur 5 aujourd’hui entre Lyon et Valence-Ville. Les liaisons Valence/Grenoble et Valence/Die seront assurées par autocar. La SNCF annonce également 2 TGV sur 3 sur l’axe Sud-Est. Les conditions seront sensiblement les mêmes demain jeudi, alors que de nouvelles manifestations sont prévues contre la loi Travail.

Cette loi El Khomri était d’ailleurs de nouveau à l’épreuve de la rue hier en Drôme/Ardèche. 1800 personnes se sont rassemblées, dont 600 à Valence, 400 à Annonay. Mobilisation aussi à Aubenas, Privas et Montélimar.

En marge de ces rassemblements, une cinquantaine de participants au mouvement « Nuit Debout » ont investi le hall de la mairie de Valence hier après-midi. Elles protestaient notamment contre la signature d’un partenariat entre la municipalité et la Société Générale, banque mise en cause dans le scandale des Panama Papers. Le maire de Valence Nicolas Daragon a dénoncé avec la plus grande fermeté ce qu’il qualifie d’ « invasion ».