in

Vienne/Roussillon : 10 victimes de l’amiante au tribunal

Une audience avait lieu hier après-midi à Vienne. Dix anciens salariés de la plateforme chimique de Roussillon, demandent à ce que les industriels reconnaissent leur responsabilité dans les maladies causées par l’amiante. Cela permettrait aux victimes d’obtenir une indemnisation supplémentaire. Les ex-salariés sont soutenues par le Caper, « comité action prévenir et réparer » basé à Roussillon. Officiellement, 111 anciens salariés de la plateforme chimique de Roussillon seraient décédés à cause de l’amiante.

Que pensez-vous de cet article ?

Écrit par Guillaume Sockeel

Guillaume Sockeel, journaliste à la pointe de l'actu. D'une réactivité et d'une rigueur sans faille, il a un faible pour le vin, les uniformes... et les demi-échangeurs. L'équipe ne serait rien sans ses jeux de mots capillotractés (mais le mystère des stylos disparus serait peut être résolu ! )

Valence : Le garde des Sceaux attendu au centre pénitentiaire

Valence : Le ministre de la Justice souhaite un “nouveau départ” pour le centre pénitentiaire