in ,

Drôme : Le témoignage d’un gérant de bars valentinois

C’est aujourd’hui qu’entre en vigueur l’obligation de fermeture des bars drômois à minuit maximum. Le Préfet a pris un arrêté en ce sens, en début de semaine, pour lutter contre le coronavirus. Voici le témoignage d’un gérant de trois établissements répartis à Paris et à Valence. Il a souhaité garder l’anonymat, mais prévient : il ne baissera pas le rideau à minuit pile ! 

0110 7H30 BAR RESPECTE PAS

Cette décision de fermeture à minuit s’applique jusqu’au 30 novembre prochain. Mais pour ce responsable, la profession est montrée du doigt. 

0110 8H30 BAR PROFESSION

Dans d’autres départements, en fonction de la situation sanitaire, certains établissements doivent baisser le rideau à 22 heures ou sont carrément fermés. Pour manifester leur inquiétudes, le chef Philippe Etchebest appelle d’ailleurs les restaurateurs et cafetiers de l’Hexagone à se rassembler devant leur établissement avec leur personnel, ce vendredi à 11H45. Selon le gérant, ses bars drômois ne sont toutefois pas directement menacés.

0110 12H BAR MENACE

A noter que dans la Drôme, la consommation d’alcool sur la voie publique est aussi interdite de minuit à 6 heures du matin !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par Guillaume Sockeel

Guillaume Sockeel, journaliste à la pointe de l'actu. D'une réactivité et d'une rigueur sans faille, il a un faible pour le vin, les uniformes et les demi-échangeurs. L'équipe ne serait rien sans ses jeux de mots capilotractés (mais le mystère des stylos disparus serait peut être résolu ! ).

Saint-Barthélémy-le-Plain : Grave accident de moto hier soir

Chérie FM – L’essentiel de l’actualité