in ,

Saint-Rambert-d’Albon : Des médecins salariés par l’intercommunalité

Trois médecins sont actuellement employés dans le nouveau centre de santé de Saint-Rambert-d'Albon. Photo Chérie FM / Guillaume SOCKEEL

Des médecins salariés par une communauté de communes : c’est une première dans la Drôme. C’est d’autant plus inédit que les intercommunalités n’ont pas la compétence santé. Mais les élus ont eu cette idée pour tenter de répondre à la problématique de désertification médicale, particulièrement criante sur ce territoire à cheval sur la Drôme et l’Ardèche : sept médecins pour 10 000 habitants, quand la moyenne départementale est à 15. Porte de Drôme-Ardèche a donc inauguré mardi son centre de santé à Saint-Rambert-d’Albon.

Centre de santé Saint-Rambert
Le centre de santé est ouvert depuis le mois d’avril. Photo Chérie FM / Guillaume SOCKEEL

Il accueille pour l’instant trois médecins, et sans doute deux fois plus en 2023. Ces derniers y voient des conditions et un confort différents de ceux de leurs collègues travaillant en libéral.

“Mieux prendre en charge les patients”

“Dans les centres de santé, en général on travaille avec d’autres professionnels de santé. Ca permet d’avoir beaucoup d’échanges, et de mieux prendre en charge les patients que quand on est en libéral”, analyse le docteur Sévim Demirel, jeune médecin arrivée dans la Drôme en janvier 2020. “Au moins, on a pas des heures supp’ de travail administratif, donc on consacre tout notre temps à voir des patients. On prend le temps avec les patients. Peut-être qu’en libéral, derrière, il y a les chiffres auxquels il faut faire attention. Quand on a terminé notre journée d’un point de vue médical, on n’a plus rien à faire, on rentre chez nous et on est tranquille”. 

Un centre de santé pluriprofessionnel 

Le centre de santé accueille aussi une coordonnatrice, une orthophoniste, une sage-femme, et trois personnels administratifs. Il est prévu qu’il puisse être agrandi. A noter que c’est sur ce même territoire de Porte de Drômardèche qu’un médecin de Saint-Barthélémy-de-Vals va fermer son cabinet au 31 décembre, il n’est pas vacciné contre le Covid-19.

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par Guillaume Sockeel

Guillaume Sockeel, journaliste à la pointe de l'actu. D'une réactivité et d'une rigueur sans faille, il a un faible pour le vin, les uniformes... et les demi-échangeurs. L'équipe ne serait rien sans ses jeux de mots capillotractés (mais le mystère des stylos disparus serait peut être résolu ! )

Laisser un commentaire

GIPHY App Key not set. Please check settings

Jeudi 16 décembre : Le journal de 12 h

Saulce-sur-Rhône : Grand Corps Malade à Freycinet