Catégories
Archives

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

32ème Festival National des humoristes

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

2ème Salon du Petit Format 2020

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

2ème Petit Format / salon de l’Atelier des Peintres Réunis 2020

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

32ème Festival National des humoristes

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

2ème Salon du Petit Format 2020

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

2ème Petit Format / salon de l’Atelier des Peintres Réunis 2020

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

Séisme/Nucléaire : “Toutes les procédures de suivi et de contrôle ont été mises en oeuvre”, dit Elisabeth Borne

La ministre de la Transition écologique et solidaire était interrogée ce mercredi après-midi par le sénateur LREM Bernard Buis, à l’occasion des traditionnelles Questions au Gouvernement. Un peu plus de 48 heures après le tremblement de terre qui a affecté l’Ardèche et la Drôme, et au lendemain d’un séisme de magnitude moindre à Strasbourg, l’élu drômois a rappelé que cinq centrales nucléaires françaises étaient situées dans une zone sismique, dont quatre dans la vallée du Rhône. “Pouvez-vous rassurer nos concitoyens sur  le niveau de protection des centrales nucléaires françaises face à de tels risques sismiques ?” a-t-il demandé.

“La vigilance est bien sûr totale”, lui a répondu Elisabeth Borne, qui fait savoir que “toutes les procédures de suivi et de contrôle ont été mises en œuvre dès la survenue du séisme. L’ASN a pu nous confirmer qu’aucun dommage n’a été constaté sur les centrales de Cruas et Tricastin. C’est donc en application du principe de précaution qu’EDF a arrêté les trois réacteurs qui étaient en activité sur le site de Cruas, des vibrations ayant été ressenties […] De façon générale le risque sismique est naturellement pris en compte dans la conception des centrales nucléaires en fonction de l’historique des séismes observés dans la région. Et depuis l’accident de Fukushima, l’ASN a demandé aux exploitants de procéder à des évaluations de sûreté complémentaires…”

Photo : Capture d’écran – Public Sénat