in ,

TristeTriste

Soyons : Après le drame, une marche blanche organisée

Illustration/ Image par Hans Braxmeier

La nuit du mercredi 6 au jeudi 7 octobre dernier dans la commune de Soyons, un homme a été tué suite à une trentaine de coups reçus à la tête. L’homme retrouvé sans vie au petit matin, était un ressortissant espagnol âgé de 28 ans, il voyageait en vélo depuis les Pays-Bas.

« Beaucoup d’émotion, beaucoup d’inquiétude »

Cet événement tragique, laisse un sentiment d’incompréhension pour le maire et les habitants de la commune. « Beaucoup d’émotion, beaucoup d’inquiétude » exprime Hervé Coulmont, maire du village de Soyons. L’endroit où a été commis le crime, un chemin près de la lône de l’Ove, était auparavant : « un lieu de vie, depuis des années on y passe des bons moments », rappelle l’édile. Une forme de psychose est vécue depuis l’assassinat de ce jeune espagnol. « Le but est d’éviter cette psychose […] mais on ne peut pas empêcher l’inquiétude. » Explique le maire. Depuis les riverains ont changé leur comportement, les sportifs notamment se font plus discrets.

Un moment de recueillement sur les lieux

Prochainement les résultats de l’enquête sont attendus pour faire retomber l’inquiétude générale, souligne Hervé Coulmont.  Une marche blanche est prévue ce samedi 16 octobre. Elle partira de la halle du Brégard jusqu’au lieu de l’homicide. Le maire précise que cet hommage est nécessaire pour les habitants. Les personnes présentes pourront déposer une gerbe et se recueillir sur les lieux. Cette idée est née d’un commun accord au sein des élus, indique le magistrat. Aucun discours de la municipalité n’est programmé. « Vient qui veut » annonce-t-il.  

Qu'en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

GIPHY App Key not set. Please check settings

Nord Drôme/Isère : cinq photographes récompensés

Jeudi 14 octobre : Le journal de 12h