Catégories
Archives

Vallée du Rhône : Des aides bienvenues mais pas toujours suffisantes pour les restaurants

Partager un bon repas ou un verre entre amis : des petits plaisirs qui restent impossibles avec le virus. Les restaurants et les bars sont fermés depuis le 29 octobre. Cette fermeture va s’étendre au moins jusqu’à la mi-février. Ils réouvriront “dès que possible”, affirmait cette semaine Emmanuel Macron, sans s’avancer sur une date hypothétique.

Une réouverture le 6 avril ?

“On a une date aujourd’hui, qu’on nous a donné, qui est le 6 avril”, précisait même ce matin Christophe Marguin, président des Toques Blanches Lyonnaises, invité de BFM TV Lyon. En attendant de pouvoir relever leur rideau pour de bon, les professionnels ont trouvé des astuces, comme la livraison à emporter. Mais le « Click’n’collect » ne permet pas de combler le manque et égaler le chiffre d’affaires habituel.

Le Gouvernement avait promis des aides supérieures aux 1500 euros accordés lors du premier confinement. Qu’en pensent les professionnels ? Céline Didier gère avec son mari deux restaurants, basés à Salaise-sur-Sanne et Roussillon, en Isère.

1501 7H3012H RESTAURANT SALAISE

Plus au Sud, à Tournon-sur-Rhône, Rémy Gélibert est du même avis. Il dirige un bar/brasserie situé sur les quais.

1501 9H RESTAU TOURNON

Jusqu’ici, les « Food-trucks* » arrivaient à ne pas être trop impactés puisqu’ils pouvaient continuer à servir midi et soir. Mais le couvre-feu à 18 heures ne le permet plus. En début de semaine, les clients d’un établissement ambulant circulant dans le bassin valentinois ont pu voir ce message un peu désespéré sur la page Facebook : « il ne reste plus qu’à fermer définitivement boutique ».

Les gérants du Food-Truck ont laissé ce message dimanche après-midi sur leur page Facebook, pour exprimer leur inquiétude. Capture d’écran / Facebook

Florane, co-gérante de l’entreprise avec son compagnon, revient sur l’impact de ces deux heures en moins.

1501 8H FOODTRUCK IMPACT SOIR

Selon la jeune femme, leur entreprise n’a même pas le droit aux aides (en dehors du chômage partiel).

1501 12H FOODTRUCK AIDES

Depuis l’annonce du couvre-feu généralisé hier soir, Bercy a promis de nouvelles aides. Ainsi, le produit de la vente à emporter et de la livraison à domicile ne sera plus déductible du fonds de solidarité.  


*Camion-restaurant