in ,

Annonay : Polémique autour de la future caserne

La gendarmerie et les casernements doivent sortir de terre d'ici 2024. Image A-TEAM

“Il faut rendre à César ce qui appartient à César”. La formule est utilisée par les élus de la majorité municipale d’Annonay, dans une publication rédigée sur les réseaux sociaux. Cette mise au point concerne la future caserne de gendarmerie, attendue pour 2024 au bord de la route qui relie la ville à sa voisine, Boulieu. Selon eux, le président d’Ardèche Habitat, Marc-Antoine Quenette (il est arrivé à la tête de l’office public en septembre, après le changement de majorité au département de l’Ardèche) prend les habitants « pour des imbéciles », en faisant croire que ce projet “[a] pu être réglé grâce à [son] arrivée”.

Un projet pas nouveau

Ils souhaitent rappeler que le projet a été initié sous la municipalité d’Olivier Dussopt, avant d’être repris par celles d’Antoinette Scherer et de Simon Plénet, le maire actuel de la cité des frères Montgolfier. La majorité en place à la mairie déplore le fait que Marc-Antoine Quenette semble « vouloir s’approprier la paternité du projet », et rappelle qu’il s’agit d’un travail mené avec les élus, les services de gendarmerie, et l’ancien président d’Ardèche Habitat, Olivier Peverelli.

Marc-Antoine Quenette réagit

Contacté ce mercredi matin par la rédaction de Chérie FM Vallée du Rhône, Marc-Antoine Quenette dit ne pas comprendre la polémique. “Depuis 2018, le terrain était prêt à être vendu à Ardèche Habitat. Ils n’ont pas été capable de déposer un permis de construire. Le conseil d’administration (d’alors, ndlr) avait bloqué le projet. J’ai mis une pression énorme sur mes services et sur la ville pour que ça avance”, se défend notamment l’intéressé. L’élu départemental le reconnait volontiers : “Ca ne veut pas pas dire que rien n’avait été fait avant, mais le projet était enlisé, arrêté”. 

 

Chérie FM Vallée du Rhône vous accompagne depuis bientôt 30 ans en Ardèche, Drôme, Isère et même dans la Loire.
A Portes-lès-Valence, Bourg-de-Péage, Saint-Vallier, Beaurepaire, Serrières, Pélussin, Sarras et même jusqu’aux hauteurs de Lalouvesc, on vous réveille chaque matin dans la bonne humeur, à partir de 6 heures.  Chaque jour et pendant toute l’année, Philippe vous couvre de cadeaux ! Ils sont offerts par nos partenaires du territoire et même au-delà. Pour jouer rendez-vous notamment à 7h15. Notre animateur est aussi accompagné de deux journalistes locaux, Pauline De Deus et Guillaume Sockeel. Tous les jours, ils font un focus sur nos clubs locaux dans Chérie Sport à 7h45 et 12h30. On parle aussi culture dans l’agenda Chérie FM à 6h45, 8h45 et 12h15. Et pour l’info locale, nationale et internationale, rendez-vous toutes les demi-heures entre 6h30 et 9h et à 12h. Ça se passe sur le 95.5 à Annonay, Roussillon et Beaurepaire et sur le 94 FM à Valence, Romans-sur-Isère et Tournon. Et en streaming sur notre site. Et tout au long de la journée, retrouvez votre plus belle musique. Du rythme, de l’émotion, des souvenirs et aussi beaucoup de nouveautés… Une programmation toujours variée et c’est sur Chérie FM Vallée du Rhône !

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par Guillaume Sockeel

Guillaume Sockeel, journaliste à la pointe de l'actu. D'une réactivité et d'une rigueur sans faille, il a un faible pour le vin, les uniformes... et les demi-échangeurs. L'équipe ne serait rien sans ses jeux de mots capillotractés (mais le mystère des stylos disparus serait peut être résolu ! )

Laisser un commentaire

GIPHY App Key not set. Please check settings

Naai Sekar

Mercredi 12 janvier 2022 : Le journal de 12h