in ,

Annonay/Tain-l’Hermitage : Les Stentors fêtent l’amour

Les Stentors seront de passage en Drôme/Ardèche.

Les Stentors seront sur scène dans la région ces prochains jours. Ils se produiront samedi soir à Tain l’Hermitage et le lendemain à Annonay. Après leur tournée de Noël, le groupe s’apprête à prendre la route pour la Drôme-Ardèche afin de fêter 10 ans d’amour. C’est d’ailleurs le titre de leur prochain album. Les artistes célèbrent l’amour sous plusieurs formes, notamment l’amour aux femmes, à leur pays, aux valeurs et aux régions.  

Les Stentors sont attendus en Ardèche. Photo DR

Au départ, le groupe, composé alors de quatre personnes, ne faisait que de l’opéra. Les musiciens ont ensuite poursuivi à trois cette aventure « d’amour et d’amitié » indique Mathieu Sempéré, ténor des Stentors. « C’est devenu une histoire de copains, en plus d’être une histoire musicale, bien évidemment », développe l’artiste.

Des chansons reprises

Les voix lyriques des Stentors s’adaptent au répertoire des chansons chantées. « Certains titres qui ont 50 ans aujourd’hui au moins, ont été écrits pour des chanteurs lyriques. Et aujourd’hui, on est plus dans la pop, donc nous sommes un mélange », explique-t-il. « Ce que nous aimons, c’est adapter nos voix qui sont des voix puissantes ». Les Stentors ont chanté auprès d’artistes internationaux comme Céline Dion. Ils se sont aussi produits en concert avec Michel Sardou et bien d’autres. « Nous sommes avant tout des musiciens », précise l’artiste.

Un spectacle dans une église, qu’est-ce qui change ?

Pour que le concert puisse être joué dans des églises, le groupe a du faire des compromis. « On pourrait dire des compromis rock’n’roll pour s’adapter aux lieux et pour mettre en valeur le lieu. Et nous n’allons pas chanter de la même façon les morceaux, comme nous chantons dans une salle de concert dans une église », dévoile-t-il.

Selon lui, il y a aussi un aspect magique et envoûtant quand il s’agit de chanter l’amour. « Quand on chante dans une église, je pense qu’on ne s’adresse pas forcément aux mêmes personnes Nous sommes des chanteurs de scène et donc nous avons besoin de ce regard et de ce miroir qu’est le public. Et de voir que le public a aussi besoin de nous, ça nous rassure quelque part. On a l’impression d’être vivant, tout simplement ». 

Le spectacle prévu samedi soir à l’église Notre-Dame de Tain-l’Hermitage affiche complet. En revanche, il reste des places pour celui prévu dimanche à l’église Notre-Dame d’Annonay.

Retrouvez l’agenda de Guillaume Sockeel : 2401 AGENDA VALENCE

Qu'en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

GIPHY App Key not set. Please check settings

Lundi 24 janvier 2022 : Le journal de 12h

Romans : Les CRS en renfort après une nouvelle soirée agitée