in ,

J'adoreJ'adore

Ardèche : Près de 100 000 vues pour l’hymne version 2021 !

Le clip de la chanson "Les Ardéchois" a déjà été vu près de 100 000 fois ! Capture d'écran - youtube.com

“Moi la montagne, c’est mon décor et le soleil levant… Qu’elle est jolie quand je m’endors, la chanson du vent…” Ces paroles sont bien connues, et fredonnées depuis un demi-siècle par les Ardéchois. Cet hymne a été repris et modernisé par 16 artistes installés dans le nord du département. A l’initiative du chanteur Emilien Buffa, de Peaugres, la version traditionnelle des Débardeurs s’est ainsi offert un joli coup de jeune.

“Je crois que les Ardéchois, globalement, sont assez chauvins. On fait une chanson qui parle de l’Ardèche, et qui met en valeurs un peu tous les atouts de notre coin […] et du coup, c’est une chanson qui est assez fédératrice. Les plus anciens, où les plus jeunes, la connaissent”, explique l’artiste.

Des styles différents 

Près de 100 000 personnes ont visionné le clip, dans lequel on retrouve les différents musiciens ayant participé. “J’ai voulu faire une version avec plein de styles différents. Donc on commence par une balade un peu folk, ensuite on va vers du rock, on passe par les années 80 et on termine par quelque chose de très festif, un peu comme une bandas”, poursuit Emilien Buffa, Une version qui a plu à Olivier Dussopt ; le ministre chargé des Comptes Publics, lui-même ardéchois, l’a partagée sur les réseaux sociaux, tout comme la préfecture de l’Ardèche.

Un succès qui se confirme au-delà des réseaux sociaux, comme l’a constaté Emilien Buffa : “Cette chanson, elle a un pouvoir magique. Avant qu’elle sorte, je suis allé chanter dans les campings. De tout mon répertoire de chanson française […] la seule chanson qui met tout le monde d’accord, c’est celle-là. J’étais sur Saint-Donat (dans la Drôme),  c’est la seule chanson où les gens se sont mis à taper tous dans les mains, à se mettre debout, c’est un truc de fou !” 

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par Guillaume Sockeel

Guillaume Sockeel, journaliste à la pointe de l'actu. D'une réactivité et d'une rigueur sans faille, il a un faible pour le vin, les uniformes et les demi-échangeurs. L'équipe ne serait rien sans ses jeux de mots capilotractés (mais le mystère des stylos disparus serait peut être résolu ! ).

Laisser un commentaire

GIPHY App Key not set. Please check settings

Mardi 21 juillet : Le journal de 12 h

Les gendarmes seront présents sur le bord des routes pour les départs en vacances.

Vallée du Rhône : Quelques conseils avant de prendre la route