in ,

Ardèche : “Sur la vaccination, nous sommes un petit peu en panne !”

En Drôme et en Ardèche, la campagne de vaccination suit son cours. Archives Chérie FM / Guillaume SOCKEEL

L’épidémie n’est pas encore totalement derrière nous. Huit cas de Covid-19 ont été recensés chez les jeunes volontaires du Service national universel, à Meyras dans le Sud de l’Ardèche. Au total, ce centre accueille 94 jeunes, 28 ont été identifiés comme cas contacts, et six parmi les encadrants. Le centre de Meyras a donc fermé ses portes aujourd’hui et au minimum jusqu’à vendredi. Les familles des jeunes sont invitées à venir les récupérer et chacun devra rester en quarantaine.

L’information est tombée alors que ce mercredi 30 juin marque une nouvelle étape du déconfinement : la dernière ! Les limites de jauges sont supprimées dans les établissements comme les piscines, restaurants, salles de sport, théâtres, cinémas et musées. La situation sanitaire continue donc globalement de s’améliorer… mais le variant Delta, à l’origine de plusieurs décès sur le territoire national, est particulièrement sous surveillance. En Ardèche, la situation sanitaire est “stable” et “bonne”, selon le Préfet Thierry Devimeux, interrogé sur le sujet par la rédaction de Chérie FM Vallée du Rhône. 

Le représentant de l’Etat s’inquiète en raison d’un point de fragilité : l’arrivée de touristes qui fera augmenter les brassages. Il convient, selon lui, de maintenir les gestes-barrières et la vaccination. “Le taux d’incidence aujourd’hui en Ardèche est très faible, il est inférieur à 10, ce qui est très bon […] la situation pourrait tout à fait se renverser de manière ultra-rapide”.

“J’appelle à la responsabilité collective”

Si je puis me permettre, sur la vaccination nous sommes un petit peu en panne”, développe Thierry Devimeux. Après avoir eu un début très rapide où tous les Ardéchois voulaient se faire vacciner, aujourd’hui nous avons à peu près 170 000 personnes qui ont été primo-vaccinées en Ardèche. Je vous rappelle que nous sommes 330 000 personnes, et donc, ce n’est pas assez. Il faut absolument que tout le monde aille se faire vacciner. Ce n’est pas parce qu’on a retrouvé une certaine liberté de vie moins contraignante qu’autrefois . Au contraire : cette liberté de vie ne pourra perdurer que si on est tous protégés […] Donc j’appelle à la responsabilité collective.”

Des opérations dans les entreprises et centres-commerciaux

Pour permettre de faire repartir pour de bon le nombre de vaccinés, le Préfet de l’Ardèche a décidé d’organiser des vaccinations dans des entreprises ou des centres-commerciaux “pour aller au plus près des gens”. Une opération de ce type est d’ailleurs prévue ce mercredi dans l’enceinte du centre-commercial Super U Rives de Faya, à Annonay.

 

 

Chérie FM Vallée du Rhône vous accompagne depuis bientôt 30 ans en Ardèche, Drôme, Isère et même dans la Loire.
A Portes-lès-Valence, Bourg-de-Péage, Saint-Vallier, Beaurepaire, Serrières, Pélussin, Sarras et même jusqu’aux hauteurs de Lalouvesc, on vous réveille chaque matin dans la bonne humeur, à partir de 6 heures.  Chaque jour et pendant toute l’année, Philippe vous couvre de cadeaux ! Ils sont offerts par nos partenaires du territoire et même au-delà. Pour jouer rendez-vous notamment à 7h15. Notre animateur est aussi accompagné de deux journalistes locaux, Pauline De Deus et Guillaume Sockeel. Tous les jours, ils font un focus sur nos clubs locaux dans Chérie Sport à 7h45 et 12h30. On parle aussi culture dans l’agenda Chérie FM à 6h45, 8h45 et 12h15. Et pour l’info locale, nationale et internationale, rendez-vous toutes les demi-heures entre 6h30 et 9h et à 12h. Ça se passe sur le 95.5 à Annonay, Roussillon et Beaurepaire et sur le 94 FM à Valence, Romans-sur-Isère et Tournon. Et en streaming sur notre site. Et tout au long de la journée, retrouvez votre plus belle musique. Du rythme, de l’émotion, des souvenirs et aussi beaucoup de nouveautés… Une programmation toujours variée et c’est sur Chérie FM Vallée du Rhône !

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par Guillaume Sockeel

Guillaume Sockeel, journaliste à la pointe de l'actu. D'une réactivité et d'une rigueur sans faille, il a un faible pour le vin, les uniformes et les demi-échangeurs. L'équipe ne serait rien sans ses jeux de mots capilotractés (mais le mystère des stylos disparus serait peut être résolu ! ).

Laisser un commentaire

GIPHY App Key not set. Please check settings

Midnight Traveler

PLATE-FORME-CHIMIQUE-ROUSSILLON-CHERIEFM-PARACETAMOL

Roussillon : une usine de paracétamol en 2023