Catégories
Archives

Itinérance photographique

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

Itinérance photographique

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

Itinérance photographique

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

Itinérance photographique

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

Itinérance photographique

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

Davézieux : Emmanuel Macron n’a pas convaincu les gilets jaunes

Les gilets jaunes de nouveau appelés à manifester samedi à Paris. François de Rugy, le ministre de la transition écologique, n’a pas convaincu les deux porte-parole des gilets jaunes. Eric Drouet et Priscilla Ludowski demandent maintenant à être reçus par le 1er  ministre. Emmanuel Macron a lui prévenu qu’il ne changerait pas de cap en concédant le lancement d’une concertation en association avec les gilets jaunes. Du côté des gilets jaunes justement, Mickaël Arnaud, mobilisé à Davézieux, n’est pas du tout convaincu. 

2811 7H30 GILETS RESSENTI

Selon lui, le mouvement n’est pas prêt de s’essouffler. 

2811 8H30 GILETS MOUVEMENT

Le mouvement a des conséquences économiques : certaines entreprises ont vu leur chiffre d’affaires fondre de 15 à 50% en dix jours. La préfète de l’Ardèche a annoncé hier l’accélération des procédures de chômage partiel pour « éviter l’asphyxie ». Cette nuit, 200 personnes ont bloqué l’entrée du dépôt pétrolier de Portes Lès Valence.