in

Drôme/Ardèche : Jeudi noir dans les établissements scolaires

Image illustrative de manifestation

Une grève nationale et interprofessionnelle en cours ce jeudi 13 janvier. Elle est liée au protocole sanitaire applicable dans les écoles.

De nombreuses organisations syndicales appellent à la mobilisation dans les établissements. Ils sont près d’un sur trois à faire grève selon le ministère de l’Education. Quasiment deux sur trois dans les collèges et les lycées selon les syndicats. D’après le Syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC (Snuipp-FSU), le mouvement pourrait être suivi à près de 75%. La moitié des écoles devraient rester fermées. Les syndicats demandent de véritables moyens pour affronter la crise sanitaire et aussi une mise à disposition de personnel.

Que se passe-t-il en Drôme ?

La ville de Valence annonce par exemple que 12 écoles resteront entièrement fermées. Un service réduit pour ce jeudi noir, est installé pour accueillir des élèves scolarisés dans une école où les intentions de grève atteignent au moins un quart des enseignants. À Saint-Vallier, on annonce 70 % de grévistes parmi les instructeurs. Un rassemblement au eu lieu à 10 h 30 devant la mairie, suivi d’une manifestation à 14 heures à Valence au départ de la Direction des Services départementaux de l’Éducation nationale. Le mouvement est soutenu par plusieurs syndicats d’inspecteurs. Le principal syndicat de chefs d’établissements s’associe lui aussi au mouvement.

Les besoins manquants dans les écoles

« On demande depuis des mois des masques pour les enfants distribués gratuitement…pas des masques en tissu mais chirurgicaux pour les personnels, des masques type FFP2 pour le personnel. Notamment en maternelle où les enfants ne portent pas de masque. Des tests salivaires pour pouvoir faire tester les enfants régulièrement et isoler les cas tout en maintenant les écoles ouvertes…mettre un capteur de CO2 », explique Florimond Guimard, professeur des écoles à Crest et co-secrétaire départemental du Snuipp-FSU dans la Drôme. « La coupe est plus que pleine, du côté des parents d’élèves, du côté des personnels et aujourd’hui elle s’exprime de la manière la plus visible possible, dans l’unité la plus totale, c’est du jamais vu », annonce-t-il.

Recrutement d’un personnel remplaçant

Des solutions tels que des recrutements sont proposées. Il s’agit de « faire appel aux personnes qui se sont présentées au concours de recrutements aux professeurs d’école sur l’année 2021, pour assurer le poste de remplaçants », développe l’enseignant. Selon lui, ce serait une possibilité d’améliorer la situation. A savoir que si ces candidats sont appelés, ils sont titularisés et deviennent fonctionnaires. « Il faut donc les payer sur une carrière, contrairement à prendre des contractuels Bac+ 2 ou retraités », exprime Florimond Guimard. 

Qu'en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

GIPHY App Key not set. Please check settings

Annonay : Mouvement social chez Tetra Médical

Accident sur la N7 à Andancette dans la Drôme.

Andancette : Grave accident ce matin sur la Nationale 7