in ,

Drôme-Ardèche : Défilé de belles anciennes sur nos routes

Sébastien Chol a pris le départ pour la 17ème fois ! Photo fournie par Sébastien Chol

Lancia Stratos, Renault 17 Gordini ou Alpine A110. Depuis samedi, les belles anciennes défilent en Drôme-Ardèche. Alors que la version WRC boude le territoire depuis bien trop longtemps, la version historique du Rallye Monte-Carlo, organisée par l’Automobile club de Monaco, reste fidèle à la région. Le grand public a pu les voir hier après-midi sur le Quai Farconnet de Tournon-sur-Rhône, mais aussi tout au long du week-end sur le Champ-de-Mars de Valence où il sera encore possible de les croiser ce lundi après-midi à partir de 16 heures. Avant cela, les équipages en découdront sur les routes du Royans et des Baronnies.

Des équipages locaux engagés

Cette année encore, beaucoup d’équipages locaux participent à bord de leurs véhicules remarquables. Parmi eux : Sébastien Chol, habitant de La Roche-de-Glun, engagé pour la 17ème fois. Le co-pilote assiste Raymond Durand sur une Opel Kadett GTE.

Un rôle qu’il affectionne particulièrement : “Il y a beaucoup de jeux de stratégie aussi  pour le copilote, il y a un gros travail d’anticipation sur les spéciales, sur les épingles”, analyse-t-il. Et puis après, du moment où on a beaucoup plus de neige et de mauvais temps, le pilote rentre vraiment en ligne de compte pour arriver à tenir la moyenne. On a tout mis en place pour avoir la meilleure place !”

“C’est vraiment très populaire !”

Le Rochelain connait déjà bien les podiums de ce rallye de régularité, lui qui a remporté l’épreuve à deux reprises.

Au-delà de l’aspect sportif, le Drômois est aussi attaché à l’ambiance populaire et amicale qui se retrouve sur les spéciales et dans les villes d’accueil, en particulier à Tournon et Valence. “Ce qui est sympa, ce qui me plaît, c’est de revenir dans ma ville, de revenir sur Valence, et d’avoir tout le monde qui soit là. C’est vraiment très populaire et ça attire beaucoup de monde !”

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par Guillaume Sockeel

Guillaume Sockeel, journaliste à la pointe de l'actu. D'une réactivité et d'une rigueur sans faille, il a un faible pour le vin, les uniformes... et les demi-échangeurs. L'équipe ne serait rien sans ses jeux de mots capillotractés (mais le mystère des stylos disparus serait peut être résolu ! )

Laisser un commentaire

GIPHY App Key not set. Please check settings

Voeux du maire de Tain-l'Hermitage, en numérique.

Tain-l’Hermitage : Des voeux “vidéo” cette année

Une grande voix, des filles qui cherchent le bonheur mais aussi des orchidées et de la bière !