in ,

En colèreEn colère WTF ?WTF ?

Drôme : Un élu entendu pour agressions sexuelles sur mineures

Photo d'illustration - Chérie FM / Guillaume SOCKEEL

Un élu drômois est mis en cause dans une grave affaire. Le Parquet de Valence révèle l’information ce vendredi : Samuel Arnaud, premier secrétaire fédéral du Parti Socialiste dans la Drôme, a été mis en examen pour agressions sexuelles sur mineures. Ce quadragénaire, conseiller régional, conseiller municipal et communautaire de Crest, est aussi professeur de guitare au Conservatoire de musique de Valence, où les faits se seraient produits. C’est l’Education Nationale qui avait fait un signalement au Parquet de Valence, après les révélations d’une collégienne de 13 ans, remontant au 8 mars dernier. L’élève a été entendue le 28 mars par les gendarmes de la Maison de Protection des Familles de la Drôme,  et a décrit des attouchements de nature sexuelle.

Il reconnaît “partiellement” les faits

Dans le cadre de l’enquête, les militaires ont aussi entendu, ce mercredi 15 juin, une autre élève du Conservatoire, âgée du même âge. Celle-ci a révélé aux enquêteurs avoir subi des faits de même nature de la part du mis en cause. Ce même jour, l’élu, vivant seul et sans enfant, a été placé en garde à vue. Il reconnait “partiellement” les faits, selon la Procureure de la République par intérim, Céline Nainani. Les faits se seraient déroulés entre l’hiver 2020 et mars 2022, dans le cadre des cours individuels de guitare qu’il dispensait au Conservatoire.

Samuel Arnaud. Photo Guillaume SOCKEEL

Le juge d’instruction l’a placé sous contrôle judiciaire, conformément aux réquisitions du Parquet de Valence. Le mis en cause, qui n’a aucun antécédant judiciaire, a interdiction d’entrer en contact avec les victimes, interdiction d’entrer en contact avec les mineurs et obligation de soins.

Suspendu de ses fonctions, et exclu du PS

Le Parti Socialiste a annoncé son exclusion. Ce vendredi soir, les membres du Groupe socialiste, écologique et démocrate du conseil régional Auvergne/Rhône-Alpes, présidé par Najat Vallaud-Belkacem, annoncent aussi son exclusion immédiate, et évoquent leur consternation. “Nous lui demandons également de prendre ses responsabilités et de démissionner sans délai de l’ensemble de ses fonctions électives”, précisent-ils dans un communiqué. Ils apportent également leur soutien “plein et entier” aux victimes et à leurs familles. Un soutien partagé par Nicolas Daragon, président de Valence-Romans-Agglo dont dépend le Conservatoire. “Il avait annulé ses cours mercredi mais nous n’avions bien sûr, à ce moment-là, aucun élément nous permettant d’imaginer la terrible raison. C’est avec stupéfaction que nous avons été informés qu’il s’agissait d’agressions sexuelles”, précise-t-il. L’enseignant a été suspendu de ses fonctions au Conservatoire. Les services de l’Agglomération prévoient de mettre en place une cellule d’écoute et d’accompagnement psychologique pour les élèves et leurs professeurs.

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par Guillaume Sockeel

Guillaume Sockeel, journaliste à la pointe de l'actu. D'une réactivité et d'une rigueur sans faille, il a un faible pour le vin, les uniformes... et les demi-échangeurs. L'équipe ne serait rien sans ses jeux de mots capillotractés (mais le mystère des stylos disparus serait peut être résolu ! )

Laisser un commentaire

GIPHY App Key not set. Please check settings

Vendredi 17 juin 2022: Le journal de 12h

Premier tour de l'élection présidentielle.

Drôme/Ardèche : Deux députés battus, deux réélus !