Catégories
Archives

Itinérance photographique

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

Itinérance photographique

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

Itinérance photographique

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

Itinérance photographique

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

LE PAPIER DANS TOUS SES ÉTATS

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

Itinérance photographique

  • --

    Journées

  • --

    heures

  • --

    Procès-verbal

  • --

    secondes

Saint-Vallier : Les élus rassemblés hier devant les urgences de l’hôpital

Ils représentent des couleurs politiques différentes, mais nourrissent une même colère. Des maires et conseillers du territoire Porte de Drômardèche se sont réunis hier à la mi-journée devant les urgences de l’hôpital de Saint-Vallier. Faute de médecins urgentistes intérimaires, le service va encore fermer ses portes la nuit et pendant toute la période estivale. Ce n’est pas la première fois que ça arrive. Certains patients devront faire plus de 30 kilomètres pour se rendre aux urgences les plus proches, à Romans ou Annonay. “Ca suffit”, disent Pierre Jouvet, le président de la communauté de communes, et ses collègues élus.

Les urgences pourraient même fermer totalement en août. “Je ne veux pas mettre en danger les habitants” dit le jeune élu. Selon lui, cette fermeture estivale cela aura des conséquences néfastes sur les patients.

Une pétition a été lancée, vous pouvez la retrouver en ligne sur le site internet change.org. 1800 personnes l’ont déjà signée. Pierre Jouvet espère, avec ses collègues, pouvoir la remettre en mains propres à la ministre de la Santé, Agnès Buzyn.