in ,

Tain-l’Hermitage : Un geste “inadmissible” et “intolérable” pour le maire

L’image a fait le tour du monde ! Le Président de la République a été giflé hier à la mi-journée. Emmanuel Macron sortait du lycée hôtelier de Tain-l’Hermitage et s’apprêtait à prendre la route pour aller à Valence lorsqu’il a été agressé par un individu, présent dans une foule de quelques personnes qu’il venait saluer. « Montjoie Saint-Denis à bas la Macronie » : c’est ce qu’a crié cet homme qui a immédiatement été maîtrisé par les gardes du corps du Président. Une scène à laquelle a assisté le maire de la ville, Xavier Angeli.

0906 SON ANGELI REACTION OK

Deux Drômois ont été interpellés. Il s’agit de l’agresseur et de son accompagnant. Ces deux hommes de 28 ans ont été placés en garde à vue du chef de “violences sans incapacité sur personne dépositaire de l’autorité publique”. Ces deux habitants de Saint-Vallier sont inconnus des services judiciaires. « Ces actes ne représentent en rien l’état d’esprit des habitants de notre ville », indique le maire de Saint-Vallier Pierre Jouvet. La Préfecture de la Drôme a porté plainte. Le chef de l’Etat, lui, relativise. Immédiatement après cette gifle, il a d’ailleurs repris le fil de son programme comme le souligne l’édile tainois.

0906 8H ANGELI PRESIDENT

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par Guillaume Sockeel

Guillaume Sockeel, journaliste à la pointe de l'actu. D'une réactivité et d'une rigueur sans faille, il a un faible pour le vin, les uniformes et les demi-échangeurs. L'équipe ne serait rien sans ses jeux de mots capilotractés (mais le mystère des stylos disparus serait peut être résolu ! ).

Laisser un commentaire

GIPHY App Key not set. Please check settings

La Mère

Rugby : l’équipe tunisienne s’entraîne en Ardèche