in ,

Valence/Romans : Huit points pour espérer la Pro D2 !

Le match Soyaux-Angoulême/VRDR sera décisif pour la montée en Pro D2

Ce dimanche après-midi, tous les yeux seront rivés vers la Charente. Les joueurs du Valence-Romans Drôme Rugby vont devoir s’y surpasser pour espérer encore monter en Pro D2, niveau auquel ils avaient déjà accédé par le passé avant de redescendre en Nationale. Les Damiers se déplacent sur la pelouse de Soyaux-Angoulême, club qui les avaient dominés dimanche dernier à l’aller, au stade Pompidou. Les Drômois s’étaient inclinés 13-20 ; ils accusent donc un retard de sept points, qu’il faudra combler à tout prix lors de ces 80 minutes dont l’intensité ne fait aucun doute.

“Jouer sans retenue, croire en nous”

Pas question de se laisser aller, en effet, pour ce match retour : il faut gagner, et avec au moins huit points d’écart. “C’est un match sans filet, soit ça passe, soit ça casse” prévient le manager général Johann Authier, joint cette semaine par la rédaction de Chérie FM Vallée du Rhône. Difficile, mais pas impossible : le club s’est déjà imposé là-bas au cours de la saison. “Je sais qu’on est capables de grandes choses. Il faudra jouer sans retenue, en étant sûrs de nos forces, en croyant en nous tout simplement, parce que si on y va sans y croire, ça ne marchera pas”, alerte le coach.

 

Au delà du mental et de la motivation, il faudra également tout donner sur le terrain. “Surtout ne pas avoir peur de faire mal, ou plutôt de bien faire. Quand on a plus rien à perdre, il faut absolument qu’on joue notre rugby et qu’on n’ait pas de regrets !”

D’autres phases finales en Fédérale 2

Au même moment, l’enjeu sera moindre pour le CS Annonay. Le club nord-ardéchoise sera opposé au RC Tricastin dans le cadre des huitièmes de finale – aller du championnat de Fédérale 2. Le coup d’envoi de cette rencontre sera donné à 15 heures,  Pierrelatte. Mais les deux clubs sont déjà assurés de jouer en Fédérale une la saison prochaine. 

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par Guillaume Sockeel

Guillaume Sockeel, journaliste à la pointe de l'actu. D'une réactivité et d'une rigueur sans faille, il a un faible pour le vin, les uniformes... et les demi-échangeurs. L'équipe ne serait rien sans ses jeux de mots capillotractés (mais le mystère des stylos disparus serait peut être résolu ! )

Laisser un commentaire

GIPHY App Key not set. Please check settings

Shaan

Vendredi 27 mai 2022: Le journal de 12h