in

Valence : Vos vieux téléphones peuvent servir

Image d'illustration/Bru-nO

Ils encombrent souvent nos tiroirs, prennent de la poussière et on finit par les jeter. La ville de Valence se joint à l’éco-organisme Ecosystem, et vous propose de recycler vos anciens téléphones, jusqu’au 19 septembre.

Une action caritative

L’idée, c’est de récupérer les milliers, voire les millions de téléphones qui ne servent plus. Ils seront ensuite envoyé à la structure Ecosytem, qui va les recycler et les offrir aux personnes dans le besoin. Michelle Ravelli conseillère municipale, adhère à cette intervention écologique : « On y participe tout de même parce qu’on pense que c’est une initiative très intéressante. Dans les téléphones aussi, il y a plein de matières premières qui sont intéressantes à récupérer ».

Les différents points de collecte

10 collecteurs sont en place pour accueillir vos vieux téléphones portables dans la ville, l’Hôtel de ville, la maison pour tous du centre-ville, la maison pour tous du Polygone, la maison pour tous du plan, la maison pour tous de Fontbarlettes, l‘espace enfance jeunesse de la Charmberlière, la médiathèque de Latour-Maubourg, la déchetterie de Valence/Portes, la déchetterie de Valence le Haut, Jeune chambre économique de Valence (74 rue Barthélemy de Laffemas)

Les gestes importants

Avant de déposer votre téléphone, il est conseillé de supprimer toutes les données, d’enlever les coques de protection (s’il y en a), les écouteurs, les chargeurs et si possible la carte Sim. Une équipe spéciale, est mise en place pour un nettoyage complet des données, qui seraient restées éventuellement dans le téléphone. 

Si vous n’avez pas la possibilité de vous rendre directement sur les points de dépôt, vous pouvez également envoyer votre appareil par courrier à Ecosytem Pour plus d’informations, vous pouvez vous rendre sur le site jedonnemontelephone.fr.

Qu'en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

GIPHY App Key not set. Please check settings

La Vérité sur Freud, des archives Freud à #MeToo

Drôme/Ardèche : Les parents attentifs à la hausse des prix