in ,

Whoua !Whoua !

Annonay : Excelvision va produire des vaccins anti-covid

Le ministre annonéen est venu annoncer qu'Excelvision était retenu dans le cadre du plan de relance. Photo Chérie FM/Guillaume SOCKEEL

Le groupe ardéchois Fareva poursuit son développement à l’international. Le ministre délégué ardéchois, chargé des Comptes Publics, Olivier Dussopt, est venu annoncer ce jeudi après-midi que le site Excelvision d’Annonay, filiale de Fareva, allait bénéficier d’une enveloppe de 36,7 millions d’euros dans le cadre du plan France Relance. Il s’agit du plan imaginé par le Gouvernement pour permettre à l’économie française de repartir après la crise sanitaire. “C’est un projet qui permet aussi à la France de reconquérir son autonomie industrielle”, précise-t-il. Cette somme représente à la fois un mélange entre une avance remboursable et une grosse subvention. Au total, l’industriel investit 52,7 millions d’euros pour permettre la production de 500 millions de doses injectables chaque année, sur trois lignes de production différentes, et la création de 150 emplois à l’horizon 2023 sur le site annonéen.

Excelvision produit des flacons unidose, et va pouvoir se lancer dans la production de vaccins. Photo Chérie FM / Guillaume SOCKEEL

Un système d’injection innovant

Grâce à un contrat passé avec Apiject, Excelvision va pouvoir produire des systèmes d’injection différents ce ceux que l’on trouve actuellement sur le marché, en adaptant des seringues sur les flacons unidoses. “Une fois que [le] produit est fabriqué, il y a un embout qui est fixé au bout de l’unidose, et ensuite une seringue qui est vissée et qui vient perforer cette unidose de manière à ce qu’on ait plus qu’à appuyer, comme pour un collyre” développe Bernard Fraisse, le président de Fareva.

Dans un contexte de cinquième vague qui déferle sur la France, et alors que la campagne de rappel vaccinal est en cours, l’objectif est notamment de permettre la production de vaccins anti-covid à virus inactivés, type AstraZeneca, mais pas seulement. “Il y a une multitude de vaccins qui peuvent être conditionnés avec cette technologie”, poursuit le dirigeant. “Je pense que  des pays en voie de développement sont des cibles certaines pour tous les groupes internationaux comme Pfizer, AstraZeneca, GSK…

Le ministre annonéen, Olivier Dussopt, est venu annoncer que l’Etat aiderait Excelvision à investir. Photo Chérie FM / Guillaume SOCKEEL

Le groupe Fareva, créé en 1990 à Tournon-sur-Rhône, travaille actuellement avec 183 pays à travers le monde, pour qui elle produit, à ce jour, 800 millions de doses liquides annuelles. Elle emploie 13 000 collaborateurs, et réalise un chiffre d’affaires d’1,8 milliards d’euros.

Vaccin confectionné en Ardèche.

Un vaccin conditionné en Ardèche. Photo Christophe PETRAS / Fareva

Qu'en pensez-vous ?

-1 Points
Upvote Downvote

Écrit par Guillaume Sockeel

Guillaume Sockeel, journaliste à la pointe de l'actu. D'une réactivité et d'une rigueur sans faille, il a un faible pour le vin, les uniformes... et les demi-échangeurs. L'équipe ne serait rien sans ses jeux de mots capillotractés (mais le mystère des stylos disparus serait peut être résolu ! )

Laisser un commentaire

GIPHY App Key not set. Please check settings

Jeudi 9 décembre : Le journal de 12h

Drôme/Ardèche : Vigilance jaune pour neige/verglas