in ,

Valence : Après l’assassinat, une reconstitution à Pole Emploi

Photo d'illustration Chérie FM / Guillaume SOCKEEL

Un peu moins d’un an après les deux assassinats commis en Drôme et en Ardèche, le juge d’instruction avait organisé une reconstitution ce mardi 14 décembre à Valence. Patricia Pasquion, cheffe d’équipe à l’agence Pole Emploi de l’avenue Victor-Hugo, a été tuée par balles le 28 janvier 2021. Le principal suspect, Gabriel Fortin, a été extrait “contre son gré” du centre pénitentiaire de Valence, où il est actuellement en détention provisoire. Une information judiciaire avait été ouverte pour assassinats et tentative d’assassinat.

Un trajet entre Valence et Guilherand-Granges 

Une fois sur place, Gabriel Fortin “a renouvelé son refus de participer et de s’exprimer”, indique le Procureur de la République de Valence, Alex Perrin. La reconstitution s’est déroulée en présence de l’avocat du suspect, des avocats des parties civiles, d’un médecin légiste, de policiers de la DIPJ (Police Judiciaire) de Lyon et d’un expert balistique. Certains témoins et collègues de la victime étaient aussi présents à l’intérieur des locaux pour les besoins de cette reconstitution. Le juge d’instruction a par ailleurs souhaité faire le trajet entre Pole Emploi et Faun Environnement, où Géraldine Caclin avait elle aussi été tuée par balles durant cette funeste matinée du 28 janvier.

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par Guillaume Sockeel

Guillaume Sockeel, journaliste à la pointe de l'actu. D'une réactivité et d'une rigueur sans faille, il a un faible pour le vin, les uniformes... et les demi-échangeurs. L'équipe ne serait rien sans ses jeux de mots capillotractés (mais le mystère des stylos disparus serait peut être résolu ! )

Laisser un commentaire

GIPHY App Key not set. Please check settings

Mardi 14 décembre : Le journal de 12h

Drôme : Parlons de toits, cette semaine !