in ,

Annonay : 12 gendarmes supplémentaires pour le territoire

Photo d'illustration Chérie FM / Guillaume SOCKEEL

C’est l’une des nouvelles annoncées par le ministre de l’Intérieur à l’occasion de son déplacement en Ardèche ce vendredi : Gérald Darmanin, en visite à Coucouron puis Privas, a indiqué que 12 gendarmes supplémentaires allaient être affectés à la brigade d’Annonay. Trois d’entres eux seront rattachés au Psig (Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie). La municipalité avait écrit au ministre et sollicité son aide après que des pompiers ont été pris pour cible lors d’une intervention pour un feu de voiture, en fin d’année dernière.

Cette augmentation d’effectifs a été rendue possible grâce au concours d’Olivier Dussopt, ministre en charge des Comptes Publics (et ancien député-maire de la ville, ndlr)” réagit ce soir Simon Plénet, maire d’Annonay, dans un communiqué. L’élu se réjouit de cette annonce, qui constitue selon lui l’un des marqueurs de progression des conditions de vie et de tranquillité des habitants du territoire.

Sur sa page Facebook, Olivier Dussopt, qui accompagnait Gérald Darmanin dans son déplacement, précise que ces nouveaux militaires arriveront dès le mois de mars pour les 3 qui vont renforcer le PSIG et entre avril et septembre 2022 pour les 9 autres.” 

D’ici quelques années, l’ensemble des 63 gendarmes devrait être accueilli au sein de la nouvelle caserne de gendarmerie, dont la construction doit débuter l’été prochain au bord de la route qui relie Annonay à Boulieu-lès-Annonay. “Ce projet me tient à cœur depuis 2011 et, avec mes successeurs Antoinette Scherer et Simon Plénet, nous l’avons toujours soutenu, contre l’opposition locale qui souhaitait toujours le différer ou le réaliser sur une autre commune”, se souvient Olivier Dussopt. Ces derniers jours, la majorité municipale autour de Simon Plénet en avait déjà mis une première couche, en déplorant le fait que Marc-Antoine Quenette, conseiller municipal d’opposition et président d’Ardèche Habitat, “semble vouloir s’approprier la paternité du projet”.

Qu'en pensez-vous ?

-1 Points
Upvote Downvote

Écrit par Guillaume Sockeel

Guillaume Sockeel, journaliste à la pointe de l'actu. D'une réactivité et d'une rigueur sans faille, il a un faible pour le vin, les uniformes... et les demi-échangeurs. L'équipe ne serait rien sans ses jeux de mots capillotractés (mais le mystère des stylos disparus serait peut être résolu ! )

Laisser un commentaire

GIPHY App Key not set. Please check settings

Vendredi 28 janvier 2022 : Le journal de 12h

Voeux du maire de Tain-l'Hermitage, en numérique.

Tain-l’Hermitage : Des voeux “vidéo” cette année