in ,

Porte de Drômardèche : Les piscines fermées pendant l’hiver

Les élus de Porte de Drômardèche ont présenté leur plan de sobriété énergétique. Photo Chérie FM / Guillaume SOCKEEL

Personne n’y échappe. Toutes les collectivités se voient contraintes d’imposer un plan de sobriété énergétique pour faire face à la hausse du prix de l’énergie. Après Valence-Romans-Agglo, les villes de Tournon-sur-Rhône et Saint-Vallier, c’est la Communauté de communes Porte de Drôme-Ardèche qui vient de dévoiler le sien. L’objectif est de pallier autant que faire se peut la hausse des factures, sachant que la note est passée de 400 000 euros en 2021 à une prévision estimée à 1,5 million en 2023 !

Un coût énergétique élevé

Et la mesure la plus marquante concerne des piscines Bleu Rive à Saint-Vallier et celle des Collines à Châteauneuf-de-Galaure. Les deux établissements aquatiques seront respectivement fermés du 5 décembre au 2 janvier inclus, et du 17 décembre au 19 février inclus. « Les piscines représentent 60% du coût de la facture énergétique pour notre communauté de communes. On s’est dit que pendant cette période d’hiver, c’était là peut-être une opportunité d’éviter des dépenses trop importantes pour notre collectivité »justifie Pierre Jouvet, président de la communauté de communes Porte de Drôme/Ardèche. 

Températures abaissées et lumières éteintes

En attendant cette échéance hivernale, la température de l’eau et de l’air sera également abaissée d’un degré. Elle sera aussi réduite dans les équipements sportifs de la communauté de communes, pour s’établir à 16 degrés. Un degré de moins, cela peut paraître symbolique. Pourtant, « c’est grosso-modo entre 8 et 10% d’économie sur la facture qui est réalisée. Donc oui, c’est un petit effort, c’est une perte de confort, on le sait. On ne le fait pas de gaité de cœur, mais c’est une réalité qui est bonne pour nos finances, et pour permettre aussi que chacun soit dans le niveau de sobriété qu’on doit tenir cet hiver », poursuit l’élu. Le thermomètre des crèches et du centre de santé de Saint-Rambert-d’Albon, en revanche, ne sera pas modifié. Autre décision : l’extinction des lumières dans les zones d’activités économiques de l’intercommunalité, de 23 heures à 5H30 du matin. A travers ces mesures, les élus espèrent éviter un surcoût de 240 000 euros.

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par Guillaume Sockeel

Guillaume Sockeel, journaliste à la pointe de l'actu. D'une réactivité et d'une rigueur sans faille, il a un faible pour le vin, les uniformes... et les demi-échangeurs. L'équipe ne serait rien sans ses jeux de mots capillotractés (mais le mystère des stylos disparus serait peut être résolu ! )

Laisser un commentaire

GIPHY App Key not set. Please check settings

Un python royal est porté disparu en Ardèche.

Andance : Un python royal porté disparu

Jeudi 03 novembre : Le journal de 12h