in ,

Valence : “Nous ne réouvrirons pas le 9 juillet”, expliquent les patrons du Sunshine

Véronique et Guy Tenneroni n'ouvriront pas le 9 juillet. Photo Chérie FM / Guillaume SOCKEEL

Son initiative avait été très médiatisée. Le 8 juin dernier, Véronique Tenneroni, directrice du personnel du Sunshine Club à Valence, avait profité du déplacement d’Emmanuel Macron dans la Drôme pour déployer une banderole sur le fronton de son établissement, situé en face de l’école Live portée par la Première Dame. “Monsieur le Président Macron, pensez à nous !” pouvait-on y lire. On est les grands oubliés de l’histoire, justifie aujourd’hui la responsable. Au niveau national, 1600 patrons de discothèques ont été contraints de baisser le rideau le 15 mars 2020, et n’ont toujours pas pu le relever. Certains ont définitivement fermé leurs portes.

“C’est ingérable !”

Interrogé sur cette banderole à l’occasion de son déplacement à Tain-l’Hermitage, le chef de l’Etat avait alors annoncé une clause de revoyure au 21 juin. La nouvelle est donc tombée en début de semaine : les discothèques pourront rouvrir leurs portes le 9 juillet, sous certaines conditions : jauge de 75% à l’intérieur, présentation d’un pass sanitaire (vaccination complète, test PCR ou antigénique de moins de 48 heures, ou encore d’une attestation de rétablissement). Pourtant, l’établissement valentinois ne réouvrira pas ses portes le 9 juillet. Les conditions sont trop contraignantes. “C’est ingérable !” regrette Véronique Tenneroni, qui était notre invitée ce vendredi midi. 

2506 INVITEE VERONIQUE TENNERONI

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par Guillaume Sockeel

Guillaume Sockeel, journaliste à la pointe de l'actu. D'une réactivité et d'une rigueur sans faille, il a un faible pour le vin, les uniformes et les demi-échangeurs. L'équipe ne serait rien sans ses jeux de mots capilotractés (mais le mystère des stylos disparus serait peut être résolu ! ).

Laisser un commentaire

GIPHY App Key not set. Please check settings

Ardéchoise Autrement 2022, 28 séjours et 6 parcours

Cyclotourisme : Avec l’Ardéchoise Autrement, une offre différente

Vendredi 25 juin : le journal de 12 h